Elise Bouskila, positive energy maker

LE QUESTIONNAIRE DE P.

This is custom heading element

05.05.2019

This is custom heading element

This is custom heading element

L’enveloppe qui permet de révéler sa personnalité et de se sentir bien. Pendant longtemps j’ai cru que c’était le style qui créait une personnalité. Maintenant que j’ai pris confiance en moi, je vois davantage la mode comme la mise à disposition de pièces que l’on choisit pour exprimer ce que l’on est déjà. C’est à la fois oser être soi-même mais aussi diffuser un message.

This is custom heading element

Frédérique Leininger, la fondatrice de la maison FMK qui crée des tutus sur mesure. Ses tutus sont réalisés à partir de tulles upcyclés, récupérés auprès des maisons de haute-couture. C’est une femme formidable, avec une très belle personnalité.

This is custom heading element

Nicki Minaj ! Pour moi elle est trash uniquement d’un point de vue sociétal, parce qu’elle n’est pas dans la norme, et j’aime qu’elle assume son style, qu’elle s’exprime. Elle est elle-même. Donc, ce n’est pas forcément trash dans le sens négatif.

This is custom heading element

J’achète beaucoup en vide grenier et sur les applications de mode seconde-main de type Vinted. J’avoue être encore très fast fashion, mais je consomme assez peu. Mon dernier achat remonte à deux mois quand j’ai acheté une combinaison pour une cérémonie au Casino de Paris.

This is custom heading element

Je n’en ai pas vraiment, donc je dirai quand même H&M parce que c’est surement ce que j’ai de plus. Il y a de tout et je m’achète surtout des basiques.

This is custom heading element

Bonne Gueule, parce que je connais son co-fondateur Benoit Wojtenka et que je suis vraiment admirative de son amour pour les matières.

This is custom heading element

Rose, pailleté, simple !

This is custom heading element

Plus philosophique de par mon histoire : quand je suis arrivée en école de commerce, j’ai créé une association dédiée à la mode parce que je croyais être passionnée par ça. C’est là que j’ai pu rencontrer de vrais grands passionnés, et prendre conscience que ce qui m’intéressait en réalité c’était « comment se sent-on lorsqu’on porte un vêtement ? ».  Du coup j’ai plutôt travaillé sur les problématiques de confiance en soi. Cette remise en question m’a permis d’apprendre à m’habiller sans me préoccuper du regard des autres. Je vois la mode comme un plaisir maintenant. Lorsque j’ai quitté La Défense par exemple, j’ai pris beaucoup de plaisir à pouvoir m’habiller en rose avec des paillettes et des baskets flashy haha. J’aime varier les styles en fonction des circonstances, selon mes envies, et le tout sans contrainte.

This is custom heading element

Le jeans, c’est vraiment une pièce que je porte depuis toujours.

This is custom heading element

Intermédiaire, car je consomme peu et j’achète très peu neuf. J’ai vraiment plaisir à chiner des pièces de seconde-main. A présent, quand j’achète quelque chose, c’est une pièce durable que je vais porter tout le temps, jusqu’à l’usure, ou alors qui répond à un besoin bien spécifique. D’ailleurs je cherche plutôt à vider qu’à acheter. Donc, oui intermédiaire par la fréquence de consommation mais encore débutante sur les sujets qui concernent la composition ou la provenance des matières par exemple.

This is custom heading element

J’aime ! Je pense que c’est assez large « la mode africaine » comme définition, mais j’ai tendance à l’associer au motif wax, que j’adore.

This is custom heading element

Pour moi, c’est mettre l’homme, la femme et les non-binaires au même niveau. C’est faire en sorte que chacun ait les mêmes considérations, les mêmes droits et les mêmes avantages. C’est parvenir à gommer les différences qui sont injustifiées et injustifiables.

This is custom heading element

Avec Marion Seclin qui pour moi est une porte-parole emblématique du féminisme moderne.

This is custom heading element

Dans ma salle de danse ! Quand j’y suis, je me sens libre d’être moi même, je varie les styles de mouvements et ma féminité peut s’exprimer comme j’en ai envie.

This is custom heading element

La bienveillance car il y a plein de notions qui s’y réunissent : la tolérance, l’empathie, l’écoute.

This is custom heading element

Le fait de faire souffrir les gens volontairement, la méchanceté, l’intolérance.

This is custom heading element

Il y en a plein dans tellement de domaines ! J’hésite entre ma maman qui est un maitre de sagesse pour moi, mais ça parlerait moins aux gens qui vont me lire… Je dirais donc Parris Goebel, c’est une grande chorégraphe qui a entre autres créé la Royal Family (ndlr, une compagnie de danse professionnelle). Je la trouve inspirante parce qu’elle a un style bien à elle, qu’elle se permet tout, qu’elle incarne les valeurs que je défends aussi, comme la tolérance. J’aime ce qu’elle fait, ce qu’elle est, je la trouve géniale.

This is custom heading element

Là encore il y en a plusieurs, mais je dirai Antoine BM qui est un entrepreneur français. Son business c’est la vente de formations en ligne. J’ai eu la chance de l’interviewer et c’est quelqu’un que je trouve aussi brillant qu’inspirant. Non seulement il donne des conseils pertinents mais c’est aussi une personne adorable qui a une définition de la réussite à laquelle je m’identifie.

This is custom heading element

Je pense qu’elle n’est pas partie pour être oubliée heureusement, mais je dirais Simone Veil.

This is custom heading element

Christophe Colomb. Quand tu arrives quelque part, n’impose pas ton fonctionnement aux autres.

This is custom heading element

Dale Carnegie, qui a notamment écrit « comment se faire des amis », un livre référence dans le développement personnel. J’ai lu l’édition de 1972 et les formulations de l’époque y sont aberrantes pour notre société d’aujourd’hui. En effet, dans cette version l’auteur ne s’adresse qu’aux hommes et assigne les femmes à un rôle de femme au foyer, entretenue et dépensière.

This is custom heading element

Je suis née femme, je le suis devenue, et je le serai encore différemment demain.

This is custom heading element

Là maintenant tout de suite, je passe un bon moment, je me sens épanouie, j’ai l’impression d’avoir trouvé ma place, et je m’y sens bien.

This is custom heading element

L’oubli, parce qu’il peut être provoqué par une multitude de facteurs. J’essaye au maximum de ne pas être vexée par certains oublis.

This is custom heading element

Ma définition du bonheur est majoritairement associée à un sentiment de liberté : liberté financière, de mouvement, de parole, etc. Vivre où je veux, avec qui je veux, tout en profitant de la vie sans contrainte.

This is custom heading element

Je dirais la mort des gens que j’aime mais malheureusement c’est inévitable. Disons donc, d’avoir le regret de ne pas m’être suffisamment écoutée et fais confiance.

This is custom heading element

Au soleil ! Je projette de revivre un jour dans la région marseillaise, voire en Espagne.

This is custom heading element

Heureuse, sans douleur et en causant le moins de souffrance possible autour de moi.

Vous voulez en savoir plus ? Retrouvez Elise :

2 replies on “Elise Bouskila, positive energy maker

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *